Vins De Bourgogne

Edition du 06/04/2021
 

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Sommet

Gérard TREMBLAY


Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille. Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 ha avec son épouse Hélène, leur fils Vincent, et leur fille Éléonore. Aujourd’hui, Eléonore et Vincent sont officiellement à la tête du Domaine. Eléonore s’occupe de la vinification et Vincent se consacre au vignoble et à la commercialisation, faisant les assemblages ensemble. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Le Domaine Tremblay utilise les techniques les plus sophistiquées alliées à une grande tradition historique. la famille travaille par gravité pour ne pas faire souffrir le raisin lors de la vendange. Le déchargement des baies s’effectue directement dans un pressoir pneumatique. Le débourbage statique dure 12 h, la fermentation alcoolique se déroule dans des cuves en inox dont la température est constamment contrôlée pour une meilleure maîtrise des fermentations (alcoolique et malo-lactique) en fonction de la qualité de chaque millésime. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. La qualité des millésimes 2018 : très grand millésime, très prometteur, les peaux étaient très fines malgré la sécheresse importante, les rendements sont élevés et nous avons une très belle qualité des jus. Millésime gourmand, aux connotations d’agrumes mûrs, un millésime de plaisir ! 2017 : millésime superbe, très concentré, d’un équilibre remarquable, grande finesse, des vins vraiment superbes, malheureusement nous n’avons pas de gros volumes. Notes de fleurs blanches, acidité non agressive qui contribue à l’équilibre du vin. 2016 : les vins sont très fruités, ce sont des vins très gourmands. Des vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux jeunes, mais qui pourront aussi se garder. 2015 : un millésime superbe, un vin très gourmand, aux arômes de fruits mûrs, très belle fraîcheur, c’est un vin plaisir. 2014 : très belle typicité Chablis, des vins complets qui ont un bon potentiel de garde. Ils offrent de jolis arômes de fleurs blanches, une bonne minéralité bien présente en bouche. 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. 2011 : les vins sont très gourmands, agréables à déguster jeunes et ont suffisamment de matière pour durer dans le temps. 2010 : nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux.

   

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Gérard, Hélène, Vincent et Eléonore Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98

Email : contact@chablis-tremblay.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine DENUZILLER


Créé en 1919 par Jean Denuziller, le vignoble fut développé par son fils Lucien pour devenir en 1986 le Domaine Denuziller, géré par ses petits-fils Gilles et Joël. Parfaitement situé au cœur du village de Solutré, le domaine couvre 13,5 ha de vignes (11 de Pouilly-Fuissé, 0,50 de Saint-Véran et 2 de Mâcon-Solutré). Associant le travail du sol et l'enherbement naturel maîtrisé, on travaille ici dans le respect de l'environnement (aucun engrais chimique, lutte raisonnée, confusion sexuelle...). Superbe Pouilly-Fuissé Le Clos 2017, Chardonnay, avec un élevage de 12 mois en fûts, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche vive, tout en charme et parfums, franc et très équilibré, avec une robe brillante, finement floral. Remarquable Pouilly-Fuissé cuvée Prestige 2017, Chardonnay, élevage en cuves Inox, qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot mûr. Vous aimerez aussi ce très beau Pouilly-Fuissé Astragale 2018, c’est un vin d’une grande complexité d’arômes (fruits secs, pain grillé), très équilibré, gras en bouche. Le Saint-Véran Les Bruyères 2018, Chardonnay, élevage en cuves Inox, très aromatique aux notes de narcisse et de pomme, rond et vif à la fois, à déboucher, par exemple, sur des fruits de mer aux pâtes fraiches ou des quenelles de volaille aux épinards. Et ce Mâcon-Solutré 2018, de robe brillante, tout en intensité aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia.

Gilles et Joël Denuziller
Le Bourg
71960 Solutré-Pouilly
Téléphone :03 85 35 80 77
Email : domaine.denuziller@orange.fr

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinification pour Jean-Michel. En 2020, Anne-Laure Chartron commercialise “les mêmes appellations que l’an dernier, seule différence, pour tous les vins présentés, le millésime sera le 2018. Les vendanges 2019 ont connu des périodes chaudes avec un stress hydrique bien présent et ont été précoces : 24 Août. En comparaison à l’année 2018 où nous avons eu de gros volumes, en 2019, nous avons eu une qualité remarquable mais une quantité moindre.” On patiente avec ce formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2017, très typé, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de miel, tout en complexité d’arômes en bouche (brioche, pêche, musc...). Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2016, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos des Caillerets 2017, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix, idéal sur les crustacés. Quant au Bâtard-Montrachet Grand Cru 2017, il est typé, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, un très beau vin où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, tout en finale, d’excellente garde. Il y a ce Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc Cailleret 2016, un vin riche, au nez, des connotations subtiles de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux. Superbe Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2017, est d’une grande finesse, aux nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante, un grand vin onctueux, très racé. Très agréable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Vieilles Vignes 2016, riche au nez comme en bouche, un très joli vin, rond et typé comme il se doit, qui sent bon le tilleul et la noix fraîche. Très bon Rully blanc Montmorin 2017, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, à la fois fin et très structuré, d’une belle finale. Comme le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2017, tout en subtilité, tout en fruits et rondeur, ample, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches et de citron, d’une belle harmonie. Le Santenay blanc Champs Perrier 2016, de jolie robe dorée, c’est un vin d’une belle nervosité persistante. Poursuivons avec leur Chassagne-Montrachet Les Benoites 2017, d’une grande pureté aromatique florale, de bouche subtile à dominante de fleurs fraîches et d’amande, d’une belle complexité, un vin qui emplit bien la bouche, et qui mérite d’être attendu comme le Meursault Les Pierres 2017 aux arômes de poire mûre et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, est un vin tout en suavité. Séduisant Pernand Vergelesses 2017 avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très dense au nez comme en bouche, aux fines nuances d’amande et de pêche, est un vin ample, très persistant.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. On se fait bien entendu plaisir avec ce très beau Chassagne-Montrachet rouge 2017, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, de bouche intense, aux tanins présents, est bien typé, très fin au nez, alliant structure et velouté. Le rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente. e Chassagne-Montrachet blanc 2017 est d’une grande pureté aromatique florale, de bouche subtile à dominante de fleurs fraîches et d’amande, d’une belle complexité, un vin qui emplit bien la bouche, et mérite d’être attendu. En terminant avec ce Bourgogne Pinot noir Dessous Les Mues 2017, issu de vignes plantées à Chassagne-Montrachet mais en dehors du Domaine du Château de Chassagne-Montrachet, avec ces notes de cerise et d’humus, un vin à la fois souple et riche. Ces 3 cuvées ont été élevées en fûts de chêne et fermentées sans adjonction de levure.


Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

DOMAINE ALAIN VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 13 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Vous allez apprécier ce Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge cuvée Les Ronces 2016, élevé en fûts de chêne pendant 12 mois, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, aux tanins présents et savoureux à la fois, est un vin de couleur grenat, riche et velouté. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge 2017, élevé à 80% en fûts de chêne, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, riche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, très réussi comme le Bourgogne rouge 2017, élevé en cuves Inox avec 10% de fûts de chêne, plus léger, fruité, tout en bouche, un vin dense et harmonieux. Goûtez le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2018, assemblage de Chardonnay et de Pinot blanc, 15% d’élevage en fûts de chêne, aux senteurs de noisette et de pomme mûre, tout en fruité et rondeur, à la fois charpenté et distingué, tout en délicatesse.


16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Jean-Jacques GIRARD


En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-Lès-Beaune. Aujourd?hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-Lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune.
Pour nous les vendanges 2019 ont été précoces avec une très belle qualité mais une récolte diminuée à cause de la chaleur, nous avons, en effet, subi une perte de jus dans les raisins de 20%, mais les raisins restants sont bien sains, concentrés, avec des degrés normaux.
Le millésime 2019 nous satisfait pleinement en blanc et encore plus en rouge.?
Superbe dégustation avec pour commencer ce Savigny-Lès-Beaune blanc 2018, de bonne bouche, très charmeur, complexe, où dominent les fleurs, très harmonieux, très réussi comme leur Pernand-Vergelesses rouge Premier Cru ?Les Vergelesses? 2018, très aromatique, il est bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d?une jolie concentration en bouche, aux tanins présents et très savoureux. Remarquable Pernand-Vergelesses Sous Frétilles 2018, un vin tout en structure et parfums, au nez de rose, de tilleul et de noisette, très fruité, équilibré et harmonieux, de très bonne évolution, de bouche onctueuse. Le Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Narbantons 2018 est un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. Formidable Volnay Vieilles Vignes 2018, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, il est bien classique de son appellation.

Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
16, rue de Cîteaux
21420 Savigny-Lès-Beaune
Tél. : 03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
Email : contact@domaine-girard.com
www.domaine-girard.com
 


Domaine Marcel COUTURIER


Vignoble de 11 ha, avec 14 cuvées parcellaires en conversion vers l?Agriculture Biologique, certification en 2020. Les vendanges sont manuelles, tous les vins sont vinifiés et élevés en fûts de chêne, les élevages durent 11 mois avant soutirage et assemblage pour la mise ne bouteilles.
On goûte avec plaisir ce Pouilly-Fuissé Clos Reyssié 2018, cépage Chardonnay, vignes de 90 ans en moyenne, il est complexe et parfumé, onctueux en bouche, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez (21 €).
Excellent Pouilly-Loché Vieilles vignes 2017, cépage Chardonnay, vignes de 90 ans et plus, d?une belle complexité (fleurs, noisette, fougère), très équilibré, avec ces connotations caractéristiques de poire, ample et suave en bouche, un vin frais et onctueux à la fois (20 €). Le Mâcon-Vinzelles Au Corlier 2017, issu du cépage Chardonnay, le nom du climat provient du lieu-dit cadastré, vignes de 70 ans, d?une jolie complexité aromatique où l?on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance (10 €). Le Mâcon-Fuissé 2018, issu du cépage Chardonnay, vignes de 50 ans, est gras, complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur (15 €). Séduisant Saint-Véran La Cour des Bois 2017, cépage Chardonnay, vignes de 55 ans, de belle robe, aux senteurs de noisette et de fruits frais, bien rond, de bouche parfumée et intense, parfait à l?apéritif ou sur des crevettes (14 €). Le Pouilly-Loché Le Bourg 2018, cépage Chardonnay, vignes de plus de 80 ans, aux notes d?aubépine, est très classique, gras et suave, un vin de jolie teinte, intense, très charmeur (19 €).



 


Domaine BERTHAUT-GERBET


Exploitation familiale (6e génération) de 16 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d?engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l?environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut).

Amélie Berthaut propose ?à la vente en 2020 toute la gamme de ses vins en 2017 et 2018.
Au Domaine Berthaut, les vendanges se sont avérées très positives, de beaux équilibres, de la maturité, et tout et tout, c?est une belle année qualitative, le seul côté négatif est le faible volume.?
On excite ses papilles avec ce remarquable Fixin Les Crais 2018, vignes de 40 ans en moyenne, fermentation malolactique et élevage avec 20% de fûts neufs pendant 15 mois de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, de gibier, aux tanins bien enrobés et riches.
Très grand Vosne-Romanée 2018, vignes de 50 ans, fermentation malolactique et élevage avec 30% de fûts neufs pendant 13 mois, il est complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde.
Superbe Vosne-Romanée Premier Cru Les Petits Monts 2018, il associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Agréable Fixin Premier Cru Les Arvelets 2018, d'une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices).
Goûtez le Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits 2018, de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois.
Pour finir sur un remarquable Gevrey-Chambertin 2018, vignes de 30 à 40 ans, fermentation malolactique et élevage avec 30% de fûts neufs pendant 16 mois, un vin volumineux, de couleur intense, très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, très charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois macérés.

Amélie Berthaut
9, rue Noisot
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 48
Email : contact@domaine-berthaut.com
www.berthaut-gerbet.wine
 



> Les précédentes éditions

Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019

 



Domaine Pierre GELIN


Gérard TREMBLAY


BADER MIMEUR


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Sylvain MOSNIER


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine Guy ROBIN


AUVIGUE


Domaine Jacques CARILLON


Philippe LECLERC


Gérard DOREAU


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Frédéric ESMONIN


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine Guy BOCARD


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine François BERTHEAU


Domaine LUQUET depuis 1878


Clos BELLEFOND


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Jean CHARTRON


Pierre BOURÉE Fils


Jean-Marie NAULIN


Domaine DENUZILLER


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Robert AMPEAU et Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Albert JOLY



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE PIERRE GELIN


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHARLES SCHLERET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU DU MASSON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales