Vins De Bourgogne

Edition du 23/10/2018
 

Domaine des Monts Luisants

Au sommet, incontestablement.

Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine familial de 3,4 ha en Bourgogne, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Côte de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : Morey Saint Denis, en Pierre Virant, Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants, Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières et Clos de la Roche, Grand Cru, distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. “Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc Dufouleur. “J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur”, parole d’un grand ténor : Hubert de Montille. Pour Jean-Marc Dufouleur, tout est dit ! Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine ! Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe.”

   

Domaine des Monts Luisants

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone : 03 80 24 00 96

Email : jmdufouleur@wanadoo.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine JOMAIN


Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). Le Domaine exporte aux USA, Chine et Angleterre. Excellent millésime 2017 pour Philippe Jomain, notamment pour les rouges, soyeux et colorés, les blancs, en quantité plus restreinte, n'en sont pas moins remarquables par leur richesse. Le 2017 est un beau millésime sur le Pinot noir avec une bonne quantité sur une belle qualité, il y a les Chardonnays qui ont un rendement un peu inférieur avec 45hl/ha. A la vente en 2018, le 2016 en blancs (petites quantités), les 2014, 2015 et 2016 en rouges, et une nouveauté : un Pommard Villages 2017. On excite ses papilles avec leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2016, un très beau vin, d’une grande complexité aromatique (poire, fruits secs, pain grillé), structuré, gras en bouche, d’un très beau potentiel d’évolution. Beau 2015, qui mêle puissance et fraîcheur, tout en finesse, opulent, tout en arômes (fruits secs, citron), de bouche élégante, alliant charpente et rondeur, dense au nez comme en bouche. Le 2014 est un grand vin racé, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, alliant structure et distinction, tout en harmonie, à prévoir sur une cuisine raffinée, comme un aspic de foie gras en gelée ou des cassolettes d'écrevisses et de girolles. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2016 est gras et suave en bouche, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur, de belle évolution. Le 2015 est tout en structure et parfums (genêt, pêche...), ample, suave, de finale complexe et persistante, un vin vraiment charmeur au palais. Le 2014, d’une belle concentration, très typé, de belle harmonie, avec ses arômes caractéristiques d’amande grillée et de fruits jaunes frais, tout en bouche, est un vin qui associe élégance et onctuosité. Le 2013 est tout en finesse, mêle structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de lis, de rose et de tilleul.  Il y a aussi leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2016, de jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, très séduisant, complexe, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. Le 2015 est intense, riche en arômes comme en structure, avec des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, tout en amplitude. Le 2014, au nez fleuri (aubépine, fleur d’acacia) et une pointe de minéralité, un vin complexe, de bouche puissante, finement bouqueté, sec et moelleux à la fois, est très harmonieux au palais. Le 2013, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix. 

Catherine, Philippe et Christophe Jomain
1, rue de l’Abrevoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Email : info@vins-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.vins-jomain.com

Domaine BERTHAUT-GERBET


Exploitation familiale (6e génération) de 16 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d’engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l’environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut). Le millésime 2016 est actuellement disponible. Le Fixin Premier Cru Les Arvelets 2015, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, est complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche. Excellent Fixin Les Crais 2016, élevé 15 mois en fûts, riche en couleur comme en charpente, aux tanins amples, corsé, tout en bouche, chaleureux, aux nuances de fraise et de truffe, quand le 2015 développe des notes de cerise confite et d’humus, une bouche chaleureuse où dominent la mûre et la groseille, parfait, par exemple, sur un bœuf braisé aux carottes ou un foie de veau à la vénitienne. Très grand Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2015, élevé 15 mois en fûts, issu d'un petit clos situé juste en dessous des Premiers Crus, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche. Le Vosne-Romanée 2015, élevé 13 mois en fûts, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, est très équilibré, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. Le 2015, est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre blanc, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intenses. Il y a aussi ce Vosne-Romanée Premier Cru Les Petits Monts, avec ce côté “fumé”, charmeur mais intense, au nez de prune, de sous-bois et de cerise à l’eau-de-vie, un vin bien marqué par son terroir, charnu en bouche, d’excellente évolution.

Amélie Berthaut
9, rue Noisot
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 48
Email : contact@domaine-berthaut.com
Site personnel : www.berthaut-gerbet.wine

Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Christine gère ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie. Vous allez aimer ce Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet rouge 2015, de robe pourpre, aux tanins amples, à la fois riche et souple, charnu, au nez dominé par les fruits rouges et le cuir, de bouche puissante et fondue à la fois, harmonieux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2015 est long en bouche, au nez légèrement épicé, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d’épices. Leur Pommard Epenots Premier Cru 2015 est remarquable, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise cuite et de cerise, de bouche suave, soulignée par des tanins enrobés, d’une belle persistance, de très bonne évolution comme l’Aloxe Corton Les Vercots Premier Cru 2015, toujours typé, et ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2015, qui mêle structure et finesse, au nez concentré de griotte, tout en souplesse, tout en nuances.

Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 55 43
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
Site personnel : www.dubreuil-fontaine.com

DOMAINE PIERRE GELIN


Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. On est évidemment au sommet avec ce Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. Nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).

Pierre-Emmanuel Gelin
2, rue du Chapitre
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 24
Télécopie :03 80 51 47 80
Email : info@domaine-pierregelin.fr
Site : gelinpierre
Site personnel : www.domaine-pierregelin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de FUISSÉ


On est aussi au sommet avec ce Pouilly-Fuissé Le Clos 2011, qui allie des notes florales et vanillées, d'une grande franchise au nez comme en bouche, très agréable sur une cuisine légèrement relevée (28,50 €). Le 2010, où s'associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d'une grande finesse, un vin suave, d'une belle finale. Beau Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2011, un assemblage des meilleures parcelles du Château dont l'âge des Vignes se situe entre 40 et 70 ans, aux arômes de pêche, de musc et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite (30€). Le Pouilly-Fuissé Les Brûlés 2010, qui tire son nom de la parcelle exposée plein sud, la forte pente rend la culture difficile elle s'effectue essentiellement à la main, aux arômes de noisette et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois (28,50€). Le Pouilly-Fuissé Les Combettes 2010 sent bon le tilleul et la noix fraîche (28,50€), et le Pouilly-Fuissé Tête de Cru 2011 , fin et riche à la fois, d'une belle persistance aromatique, dégage ces notes complexes de pain grillé, de pêche et de noix (22€). Pas besoin d'hésiter.

J.J. Vincent & Fils
Château de Fuissé
71960 Fuissé
Tél. : 03 85 35 61 44
Fax : 03 85 35 67 34
Email : contact@chateau-fuisse.fr
www.chateau-fuisse.fr


Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. Il acquiert ensuite en 1903 un clos ceint de murs, en bordure est de la D 974 (Dijon - Lyon), au lieu dit ?la Justice?. Pierre Bourée le plante en vigne et lui donne le nom de clos de la Justice. En 1922, son fils Bernard lui succède et créé l?enseigne actuelle de la maison : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd?hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison.
Voilà un très grand Charmes Chambertin Grand Cru 2011, de belle robe pourpre, au nez puissant et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente, très charmeur, très marqué par son terroir. Beau Mazys-Chambertin Grand Cru 2000, typé, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intense, tout en bouche, classique et très harmonieux, de garde. Le Gevrey-Chambertin clos de la Justice 2012, intense, est harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, classique de ce millésime.
Le Meursault 2012 est de belle robe, d?un bel équilibre, aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de grillé et de pêche surmûrie, alliant puissance et souplesse. Le Chassagne-Montrachet blanc 2010, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, équilibré et harmonieux, est suave, de bouche délicate, finement bouqueté, à déboucher sur une langouste ou des girolles à la crème. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2007, avec ces notes subtiles de pruneau confit, un vin marqué par le poivre et la vanille au palais, qui associe structure et suavité. Le Pernand-Vergelesses blanc est intense et floral, souple, avec des arômes de grillé et de pomme, gras, ample. Beau Pommard 2005, très parfumé (petits fruits rouges mûrs, humus...), avec cette pointe de griotte. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l?on propose des menus dégustation avec 5, 7 et 9 vins. Les vins sont accompagnés de plats de la région.

Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 03 80 34 30 25
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
www.pierre-bouree-fils.com


Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine.
?Les vendanges 2017, nous dit François Michaud, ont été précoces et de belle qualité, les raisins particulièrement sains laissent espérer un millésime très équilibré, soyeux, élégant, représentatif de la Bourgogne, et, pour compléter, la quantité était bien présente. A mon avis, ce millésime 2017 n'est pas très éloigné du 2010. En vente en 2018 : les Coteaux Bourguignons et Nuits-Saint-Georges 2015, les Premiers Crus les Poulettes 2009, 2011, 2012, les Vaucrains 2012 et 2015, les Blancs 2015 et 2016. Désormais les Bourgognes 2017 auront l'appellation côte d?Or en blanc et en rouge. Leur fille, Hélène Gaudeul, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents.
Une nouvelle cuverie vient également d'être installée.?
Située sur une parcelle à Vosne-Romanée, la cuvée Corvée au Prêtre provient d'une vigne âgée et doit son nom au curé qui faisait travailler les vignes à sa façon. Elaboré en cuvaison froide, ce vin a de remarquables arômes et peut être bu jeune ou vieillir plusieurs années.
De nombreuses médailles viennent, chaque année, récompenser le travail accompli : médaille d'Argent au Concours des Vins de Lyon pour le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2014, Burgondia d'Or 2016 et médaille d'Argent au Concours Féminalise 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2013, Burgondia d'Or en 2016 pour le Bourgogne Blanc 2013 !
Remarquable Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru les Poulettes 2011, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus.
Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d?Argent Lyon 2017, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, à ouvrir sur une terrine de faisan au foie gras.
Se goûte aussi remarquablement bien, le Vosne-Romanée rouge Premier Cru Les Suchots 2007, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d?humus, de très bonne évolution.
Le Côtes de Nuits Villages rouge Vierville 2015, a une belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche, très agréable, comme le Côtes de Nuits Villages blanc 2016, finement bouqueté, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique.
Pour finir, le Bourgogne blanc Chardonnay 2015, a une très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Tél. : 03 80 62 98 02
Fax : 01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
www.poulette.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017

 



Domaine Guy ROBIN


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Jean-Pierre DICONNE


Domaine Albert JOLY


Domaine Guy BOCARD


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine DENUZILLER


Pierre BOURÉE Fils


Domaine LUQUET depuis 1878


Robert AMPEAU et Fils


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Jean CHARTRON


Clos des LAMBRAYS


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine de la MONETTE


Domaine Pierre GELIN


Jean-Marie NAULIN


Domaine Jacques CARILLON


Domaine JOMAIN


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine François BERTHEAU


Domaine de la POULETTE


Sylvain MOSNIER


AUVIGUE


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine du CHARDONNAY


Philippe LECLERC


Domaine de PISSE-LOUP


Clos BELLEFOND


Jean-Paul PAQUET & Fils


Gérard TREMBLAY


Domaine BERTHAUT-GERBET



DOMAINE DU CHALET POUILLY


CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU MONT REDON


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE PIERRE GELIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales