Vins De Bourgogne

Edition du 24/02/2015
 

CHABLIS GUY ROBIN

Rare

Domaine Guy ROBIN

Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin.


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Les Grands Crus  Valmur, c’est un peu le fleuron du Domaine Robin : nous avons deux hectares, ce qui est important en Grand Cru. Valmur 2008 : nez proche du clos mais en plus fin et plus dé́licat, très iodé, embruns puis après aération on perçoit de la rose fraîche épicée mêlée. Belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Aucune sensation boisée. Vin d’une grande plénitude, le plus salivant, impression de sucer un caillou remarquable. Tout est pureté. Clos 2009 : vin d’une pureté minérale très chablisienne avec un boisé très fin qui ne demande qu’à se fondre. Encore une certaine austérité pour ce vin comme tous les 2009 qui demandent vraiment à se retendre vers plus de minéralité iodée. Cela devrait être le cas dans six mois. Blanchot 2011 : d'une très belle harmonie, très élégant, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur. Vaudésir 2011 : de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d’abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Les Premiers Crus Nous préférons mettre en bouteilles assez tard, cela donne des vins plus complexes et plus aromatiques, aux notes d’argile bleue, de marnes, de pierre à fusil, de sous-bois, de fougère, d’une grande fraîcheur avec un coté croquant, très fruité, aux nuances d’agrumes, des vins très expressifs et explosifs. Montée de Tonnerre 2012 : toujours marqué par cette sensation minérale typée de pierre à fusil. Un vin savoureux, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois. Vaillons 2010 : nez fin et précis sur des notes boisées fines qui ne sont pas encore fondues. Finement épicé, il est d’une grande pureté. Bouche onctueuse avec une finale moka. Vin gai, sautillant. Monmains 2009 : nez typé et expressif des terroirs des Butteaux avec des notes qui hésitent entre la tourbe, l’humus et le grillé réduit. La bouche est tout en douceur, suave avec une finale café-cacao. Ce vin sera plus frais et iodé dans quelques mois. Le Chablis Nous sommes situés sur les fameux terroirs du Kimméridgien pour le Chablis et les Grands Crus. Chablis : nez mûr avec des notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées chaudes entre la figue et le pain grillé. Bouche suave, onctueuse avec un bel équilibre acide et une finale saline. Les 7 hectares de vignes sont plantés sur des coteaux et plateaux, avec des vieilles vignes d’âge moyen de 40 ans. Mon père les avait lui-même greffées, puis plantées, en faisant ses propres plants de Chardonnay, ce qui est assez exceptionnel. Ce sont mes parents qui ont constitué le Domaine. Mon père avait choisi les meilleurs terroirs bien exposés sur le plateau, les coteaux, des parcelles qui donnent des jus d’excellence, des vins très fins. La régularité de nos vins est dûe au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre. J’exporte beaucoup mes vins vers l’Asie car j’ai de la demande, Hong Kong, Taïwan, le Japon et la Chine, mais aussi en Suisse, Allemagne, Suède, Finlande, Norvège, Italie, Belgique et beaucoup en France, à des clients qui commandaient déjà à mes parents et maintenant, ce sont leurs enfants qui s’adressent au Domaine, gage de grande fidélité. C’est gratifiant pour moi que mes efforts qualitatifs soient reconnus et appréciés.

   

CHABLIS GUY ROBIN

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63
Télécopie : 03 86 42 49 57
Email : contact@domaineguyrobin.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
CH. DE SANTENAY
LABOURE-ROI
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
NUDANT (V)
POULLEAU (V)
PIERRE ANDRE
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
BERSAN
NINOT (Rully)
P. et S. PAUGET
PÈRE TIENNE (Mâcon)
SAINT-PANCRACE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Guy COQUARD (MSD)
DIGIOIA-ROYER (ChM)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(BERTAGNA)
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ROMAIN PERTUZOT (AIC)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
PETITJEAN-DAMY (Mo)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

GEORGES GLANTENEY (V)*
MOULIN AUX MOINES (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

ROIS MAGE (Rully)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine des MEIX


Un petit domaine de 2 ha environ, mené en agriculture conventionnelle. Le Saint-Aubin Premier Cru rouge Les Murgers des Dents de Chiens 2010, d'un joli pourpre foncé, est complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, aux tanins riches et soyeux à la fois. Le 2009, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et bien équilibré, est un vin classique, qui sent la violette, la framboise et la cerise. Joli Saint-Aubin Premier Cru blanc Les Murgers des Dents de Chiens 2011, avec ces pointes de fraîcheur et de fruité séduisantes, très dense au nez comme en bouche, aux fines nuances d'amande et de pêche, parfait sur des brochettes de blanc et foies de volaille.

Christophe Guillo
5, route de Bourguignon
21200 Combertault
Téléphone :03 80 26 67 05
Télécopie :03 80 26 67 05
Email : guillo-c@wanadoo.fr

Domaine Michel PRUNIER et Fille


Au sommet. Une Propriété familiale depuis 4 générations (12 ha). "Pour ce millésime 2013, nous explique Michel Prunier, nous avons eu des incidents climatiques, notamment pluvieux sur la floraison, mais un bel été qui a permis de faire un vin sur le fruit avec une belle acidité, une belle couleur, plus souple, à consommer plus rapidement. En fait, c’est un millésime qui répond à la demande, des vins qui s’attendent moins. En 2014, nous proposons les blancs 2012, belle maturité avec un bel équilibre floral et fruité, d’une belle ampleur. Les rouges 2011 sont sur la nervosité, avec une acidité fondue, de garde, et les rouges 2012 sont très prometteurs avec une belle structure tannique. Le 2012 a été un millésime très difficile dans son ensemble, raconte Michel Prunier, qui a commencé par quelques gelées printanières, suivies par un été très humide. Heureusement, le beau temps est revenu fin juillet, début août, mais avec de nombreux orages. On a eu une très belle maturité, les rouges ont une très belle couleur, du fruit et une belle structure tannique. Les blancs, de faible récolte, seront peut-être un petit peu plus ronds, mais je peux affirmer que c'est d'une très bonne qualité, très sur le fruit et très plaisant." Au sommet avec cet Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2010, sol argilo-calcaire, vignes âgées de 38 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25 % de fûts neufs... un vin de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure parfait sur des gibiers, ou un fromage moelleux. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2010, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (élevage 18 mois en fûts dont 25% de neufs), bien classique de son appellation, très coloré, au nez dominé par les fruits mûrs (griotte, framboise), est un vin tout en velours. Beau 2009, de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), aux tanins soyeux. Goûtez aussi le Meursault Les Clouds 2009, riche au nez, avec des notes de rose, de pêche, d'amande et d'aubépine, à la fois charpenté et distingué, d'une belle onctuosité et d'une ampleur certaine. Beau Beaune Premier Cru les Sizies 2009, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, au nez caractéristique de l'appellation, à dominante de fruits cuits et de fumé, alliant charpente et rondeur. Le Pommard Les Vignots 2008, vignes de 24 ans, même sol, élevage 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois, idéal sur un gibier d'eau, de garde. L'Auxey-Duresses blanc Vieilles Vignes 2011, sol silico calcaire, vignes âgées de 78 ans, élevage en fût pendant 1 an avec 15 % de fûts neufs, est distingué, de belle robe, riche, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de grillé en finale. Goûtez le Chorey-les-Beaune les Beaumonts rouge 2010, sol calcaire marneux zone de plaine. Vignes âgées de 45 ans, élevage de 1 an en fûts, associant finesse et structure en bouche. Michel Prunier, diplômé d'un BTA au lycée viticole d'Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d'un assemblage d'Aligoté, de Chardonnay et de Pinot noir, Médaille d'Or au concours National des Crémants de France, d'une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d'amande, de mousse crémeuse.


Route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 21 05
Télécopie :03 80 21 64 73
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainemichelprunieretfille.com

Jean-Pierre DICONNE


Une place enviable dans le Classement et une grande réussite avec cet Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2011, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et structuré, un vin qui sent la violette, la framboise et la cerise, d’excellente garde. L'Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs rouge 2011, tout aussi typé, tout en bouche, aux connotations de mûre et de sous-bois, a des tanins équilibrés et mûrs, un très joli vin, où l’on retrouve au palais des nuances de fraise et de cuir. Remarquable Meursault Clos des Luchets 2011, de bouche délicate dominée par des nuances d'agrumes et de brioche, de belle structure, de robe brillante, tout en arômes, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité. Le Meursault Les Narvaux 2011, finement bouqueté (aubépine, rose), est de bouche subtile, persistante et également très parfumée (fruits frais jaunes, amande, pain grillé). Excellent Auxey-Duresses Vieilles Vignes blanc 2011, au nez de fleurs et de fruits secs, un vin tout en harmonie comme cet autre Auxey-Duresses blanc Terres Folles 2011, séduisant par sa vivacité au palais avec ces nuances de poire et de lis.


Rue de la Velle
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 25 60
Télécopie :03 80 21 26 80
Email : contact@domaine-diconne.fr

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté, autant qu’échangé, des parcelles diverses pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2011, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde. Le 2010 est très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche complexe où dominent le cassis, le poivre, la prune et la cannelle. Exceptionnel 2009, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, très prometteur. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, encore fermé, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, un vin puissant et gras comme il le faut, bien persistant en bouche, vraiment savoureux. Exceptionnel 2002, l’un des plus grands plaisirs gustatifs de l’année, un grand vin racé, complexe, charnu et très savoureux, parfaitement équilibré aux arômes de fruits noirs, d’épices, d’une très belle structure, d’un équilibre superbe. Il y a également son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genavrières, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, de garde.


51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : domainedesmontsluisants@vinsdusiecle.com
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


La famille Heimbourger exploite la vigne depuis 3 générations, sur un terroir spécifique à la région, de coteaux de nature argilo-calcaire : le Kimmeridgien.
“Nous avons restauré un caveau de dégustation, dans un cadre chaleureux avec des pierres et poutres apparentes,” me précise-t-on.
Coup de cœur pour ce Chablis cuvée Pierre 2012, dont la la particularité est, qu'après le pressurage et le débourbage, le jus est descendu directement en tonneaux dans la cave, où il fait sa fermentation alcoolique et malolactique. Durant les derniers mois, bâtonnage effectué une à deux fois par semaine. Après ces 11 mois d'élevage il est filtré puis mis en bouteille... Un vin de jolie teinte, riche et fin à la fois, aux notes subtiles de rose, de narcisse et de noix fraîche. Excellent Chablis 2012, issu du terroir de Chablis, Courgis, et Préhy. où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale, toujours très abordable (8 e environ).
L’Irancy cuvée Pierre rouge 2012, issu d’un élevage de 11 mois en fût de chêne (Pinot Noir majoritaire et 5% de César), parfumé (notes de mûre et de groseille), allie rondeur et charpente en bouche, un vin bien classique de ce millésime (9,50 €, il les vaut bien). Joli Irancy 2012, élevage pour 40% en fût de chêne durant 11 mois, de robe intense, bien classique, ferme et épicé, avec des tanins mûrs, d’une texture dense mais soyeuse (8 e). Le Bourgogne rouge Pinot Noir 2012, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise, dégage des notes de violette au palais. Le Bourgogne Pinot Gris 2013, un rosé tout en charme, au nez discret de fleurs et de violette, est très réussi (6,40 €). Au même prix, goûtez le Bourgogne Chardonnay 2012, malolactique naturelle, élevage sur lies fines, au nez puissant (acacia, fougère, poire), d’un très bon équilibre, est de bouche ample, aux notes de pêche et de noisette, de belle robe, ferme et suave, d’une jolie finesse (6,40 €). 

Olivier Heimbourger
Rue de la Porte-de-Cravant
89800 Saint-Cyr-Les-Colons
Tél. : 03 86 41 40 88 et 06 19 58 54 84
Fax : 03 86 41 48 83
Email : heimbourger@wanadoo.fr
www.domaine-heimbourger.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine Pierre MAREY et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très joli vignoble de 11 ha. Les Vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les Vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.
“Pour faire un bon vin, il faut de jolis raisins : la première des choses, c’est donc de bien entretenir ses vignes, nous raconte Éric Marey. Je fais tous les travaux manuellement, cultive mes vignes en lutte raisonnée sur mes 11 ha, avec l’apport de compost pour enrichir les sols. Nous produisons moitié de Vins blancs et moitié de rouges dans les appellations, Villages, Régionales, Premiers Cru et Grands Crus.
Mes vignes sont plantées sur des collines et bénéficient d’exposition sud, sud-est et sud-ouest, c’est l’idéal. L’âge moyen est de 35 ans. Notre terroir est très calcaire, argilo-calcaire, aussi. Il n’y a que 40 cm de terre végétale, ensuite c’est la roche et ses minéraux qui donnent toute la complexité à nos Vins. Toutes nos vignes sont en coteau, c’est parfait pour le drainage, par contre, l’érosion au moment des gros orages nous oblige à remonter la terre bien souvent...
Actuellement, nous proposons les 2011 en Pernand nous avons l’appellation régionale Bourgogne, le Pernand Vergelesses, “les Belles Filles”, les “Suchots” et Corton.
Nous vendons les blancs 2012, nous avons fait de petites récoltes et les Vins se réservent déjà, les caves vont être vides !
Pour les blancs 2012, la floraison ne s’est pas déroulée comme prévu... coulure et millerandage, résultat : de petits raisins soit moins 40%. A la dégustation, les Vins sont délicieux, bien concentrés grâce aux petits volumes, on a vendangé tard, le 25 septembre, et avions une belle maturité. On retrouve beaucoup d’arômes primaires dans ce millésime. Des notes d’agrumes rafraîchissantes pour les Vins blancs, une bonne acidité qui va leur permettre de bien vieillir même s’ils sont déjà agréables dans leur jeunesse. Beaucoup de gras, grand équilibre, belle longueur même dans l’appellation Villages. Les Grands Crus sont sublimes mais j’en aurai très peu.
Nous avons beaucoup de chance avec la série des millésimes 2009, 2010, 2011 et 2012, que de bonnes années. Pour les différencier je dirais que les 2012, en rouges, sont des Vins qui peuvent se garder, ils en ont le potentiel mais ils sont déjà très agréables dans leur jeunesse grâce à leur fruité. C’est d’ailleurs toujours mon objectif, je privilégie le fruit, les Vins soyeux. Je pratique la macération à froid pendant 5 jours pour extraire les bons tanins, je n’aime pas les tanins trop secs. L’élevage se fait en barriques pour les Vins blancs, un an environ, et pour les rouges, 14 mois pour les Villages et au moins 18 mois pour les Grands Crus. Tout est fait en fûts avec une partie de fûts neufs, pour les Villages cela représente 30% dans des barriques de deux ou trois Vins, et pour les Grands Crus cela représente 40% de fûts neufs. J’ai 4 tonneliers qui me fournissent, surtout des fûts provenant de chênes de l’Allier et de la Nièvre.
En 2013, nous avons grêlé le 23 juillet, récolte moyenne entre les blancs et les rouges c’est moins 60%, les caves se vident...
Je fais le vin comme je le sens, j’aime la finesse et l’élégance avec un maximum de gras. Mes Vins n’ont pas de robe trop foncée, je ne veux rien forcer, on pourrait le faire à la vinification mais après, les tanins sont durs, ce n’est pas le style de nos grands Vins Bourguignons, on les dénaturerait ! Ce n’est évidemment pas mon but, j’aime les Vins équilibrés qui respectent le terroir, je veux le retrouver dans mon verre.”
On le comprend et on acquiesce en savourant ce splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2012, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante avec ces notes de fumé bien spécifiques, un grand vin qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, très typé, dont la minéralité conviendra avec les crustacés, notamment. Très beau 2011, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin comme ce 2010, d'une très belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d'épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d'une très longue finale, de belle évolution.
Le Corton Grand Cru 2012 est superbe, très racé, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, d’une belle couleur profonde, d’un parfait équilibre, encore jeune mais déjà très savoureux. J’ai toujours un faible pour ce 2011, avec ces senteurs subtiles de griotte et d'humus, qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois. Le 2010, remarquable, est intense et chaleureux, charpenté, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des saveurs de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, qui poursuit sa belle évolution.
Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2012 est rond, très équilibré, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d’une grande complexité aromatique (amande, pêche). Joli Pernand-Vergelesses blanc 2011, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de narcisse. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2011, distingué, aux nuances d’agrumes et d’amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, suave et persistant. Dans la lignée, ce Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2012, de couleur rubis, au nez légèrement épicé, aux tanins qui commencent à peine à se fondre, très équilibré, riche et charnu, et un Savigny-lès-Beaune rouge 2012, qui sent bon la groseille, le pruneau et l’humus, bien charpenté, tout en saveurs au palais, parfait avec un magret de canard au poivre vert.

Éric Marey

Domaine de la POULETTE


La qualité des vins que je déguste depuis longtemps ici m’a incité à faire passer ce domaine en Premiers Grands vins Classés, ce qui vient évidemment récompenser un bien beau rapport qualité-prix-typicité. 
Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine.
Superbe Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2009, puissant et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, de très bonne bouche, bien typé, de couleur grenat, d’une belle concentration aromatique, un cru qui allie distinction et richesse, de garde. Remarquable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2010, corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, charmeur et racé, gras, complexe, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, de belle évolution comme en atteste ce 2007, aux notes de cerise mûre et de cuir, légèrement épicé, savoureux, d’une grande harmonie, aux tanins riches et enrobés, un beau vin qui commence à se goûter parfaitement. Le Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2011 est un grand vin de couleur très profonde, avec des tanins intenses et savoureux à la fois, un nez complexe où l’on retrouve les fruits cuits et l’humus, de belle bouche comme ce 2010, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction. Le 2009 est d’un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué, non encore à maturité. Goûtez aussi le Bourgogne Chardonnay 2013, très séduisant avec ces arômes de pommes reinette et d’amande fraîche, et le Côtes de Nuits Villages rouge 2009, très classique de ce beau millésime, sent les fruits rouges (cerise, cassis) et l’humus, ample et bien équilibré, très persistant en finale avec des connotations de fruits cuits.

François et Françoise Michaut-Audidier

> Les précédentes éditions

Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012

 



Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Jean-Marie NAULIN


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Pierre MAREY et Fils


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Clos BELLEFOND


Pierre BOURÉE Fils


Jean-Yves LAROCHETTE


Sylvain MOSNIER


AUVIGUE


Gérard TREMBLAY


Domaine Marc JOMAIN


Domaine Jean CHARTRON


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Domaine Henri REBOURSEAU


Domaine BERTHAUT


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine PRIEUR-BRUNET


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine des MEIX


Domaine François GERBET


Domaine Guy ROBIN


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Vincent BACHELET


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Frédéric ESMONIN


Domaine Jacques CARILLON



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales